Oui...mais non

Avec 

Taline Kassar-Thomassian

Valentin Robquin

Reims, 2015

tumblr_o1pvizIfys1rrumjbo2_r1_1280.jpg
tumblr_o1pvizIfys1rrumjbo1_1280.jpg
tumblr_o1pvizIfys1rrumjbo5_r1_1280.jpg

Retranscrire le désir et le fantasme à travers le jeu et l’inaccessible.
Le désir est exprimé par le jeu - la pulsion de voir – le fait de faire sa liver. Le fantasme est de l’ordre de l’imaginaire - d’une fausse réalité - d’un inaccessible. Le ludique permet la frustration mais aussi de tourner en dérision le désir par le déplaisir à travers le jeu télécommandé.
Le combat commence... À qui sera la victoire ?

Vernissage - La fonction de l’orgasme - Comédie de Reims.

Une recherche théâtrale de Didier Girauldon, Constance Larrieu et Jonathan Michel – 2015